Reiki traditionnel

Le Reiki est une méthode énergétique naturelle qui permet de canaliser l'énergie du ciel et de la terre, et de la retransmettre par les mains.

Mikao Usui 1865 - 1926

 

Né au Japon le 15 Août 1865 dans le village Taniai, dans le comté de Yamagata, dans la préfecture de Gifu. 

 

Dans sa jeunesse, il étudie le Kiko (version japonnaise du Qi Qong), au temple bouddhiste de Tendaï sur le Mont Kurama, au nord de Kyoto.

En 1914, il décide de devenir moine bouddhiste. En 1922, suite à une retraite de 21 jours sur le Mont Kurama-Yama, il reçoit l'enseignement des bases du Reiki dans une illumination. Il s'installe à Tokyo pour soigner et crée un centre de guérison Reiki, puis un autre à Harajuki.

En 1923, alors qu'un puissant tremblement de terre suivi d'une grippe ravagent Tokyo, Mikao Usui et son équipe travaillent à soigner les rescapés, ce qui lui vaut de se faire remettre par l'Empereur le ''Kun San'', la plus haute récompense japonaise.

L'ouverture d'un grand centre à Tokyo, et les voyages de Mikao Usui contribue à populariser le Reiki au Japon car il souhaite que le Reiki soit accessible à tous et non pas contrôlé par un groupe.

 

Il décède le 9 mars 1926 à 60 ans, des suites d'une attaque cérébrale après avoir formé 17 maîtres enseignants, dont Chujiro Hayachi. Ils vont grandement aider à la diffusion du Reiki de par le monde. Mikao Usui est inhumé dans le cimetière du temple Saihoji, proche de Tokyo.

En 1923, ses élèves lui érigeront une stèle lui rendant hommage et immortalissant son passage en ce monde. 

Chujiro  Hayachi 1879 - 1940

 

Chujiro Hayashi est généralement considéré comme le principal disciple de Mikao Usui.

Hayashi était capitaine, médecin dans la marine Impériale du Japon, il devint maitre Reiki en 1925 à 47 ans et utilisait le Reiki pour traiter ses patients.

Il ouvrit une clinique Reiki, Shina No Machi, à Tokyo.

Il codifia et simplifia les techniques du Reiki.

Il développa la technique d'apposition des mains de Mikao Usui, préférant une approche plus mystique dans sa méthode de pratique du Reiki.

Il forma des équipes de praticiens de Reiki, tant hommes que femmes, 16 d'entre eux devinrent maitres dont Madame Hawayo Takata, qui amena le Reiki aux USA.

Selon certains, Hayashi se suicida par Hara-Kiri, plutôt que d'aller à la guerre, pour d'autres, il arrêta les battements de son cœur par sa seule volonté en présence des ses élèves.

Avant son départ, il nomma Mme Takata pour lui succéder.

Hawayo Takata 1900 - 1980

 

Obligée d'élever seule ses sœurs suite au décès de sa mère, Hawayo Takata doit travailler mais, mal payée et ne prenant que peu de repos, elle tombe gravement malade.

Elle décide de partir dans sa famille au Japon et entre en contact avec le docteur Chujiro Hayashi, en se faisant admettre dans sa clinique.

Une fois guérie, elle travaille avec lui pendant un an et demande à être initiée au reiki.

Elle repart à Hawaii, accompagnée par le docteur Hayashi et devient maître reiki en février 1938.

Entre 1970 et 1980, elle forme 22 maîtres reiki.

Ces derniers initièrent à leur tour d'autres maîtres reiki dont la plupart des maîtres occidentaux sont issus. Sa petite fille, Phyllis Lei Furumoto fut choisie pour lui succéder.

Lignée : Usui, Hayashi, Takata, Ray, Furumoto, Taris,Giovanni, Meyer,Molitor

© 2014 by BM. Proudly created with Wix.com